Before leaving

Quand j’ai appris que j’étais embauchée à Washington D.C., c’était comme Noël et mon anniversaire à la fois. Pour autant, c’est lorsque je me suis retrouvée un jeudi soir de Décembre libérée de mes meubles, de mon appartement, de mon travail et prête à quitter une ville dans laquelle j’ai habité presque huit ans, que j’ai vraiment réalisé que j’allais m’expatrier. Sont alors apparues un grand nombre de questions sur ma future vie là-bas, des plus sérieuses « Comment dénicher la bonne colocation ? » aux (beaucoup) moins capitales « Est-ce que je vais trouver ma crème hydratante à un prix normal ? ».

Je me suis mise une quête d’informations, glanant des renseignements auprès de diverses personnes ayant déménagé aux Etats-Unis plus ou moins récemment, écumant les blogs d’expatriés. Je n’ai pas encore traversé l’Atlantique que je sais déjà où aller skier aux alentours de D.C., mais de nombreuses interrogations persisteront jusqu’à mon arrivée sur place.

Ma préoccupation du moment : où habiter. Après un rapide tour sur Wikipedia, j’ai appris que 646 449 personnes vivent à Washington D.C. (intra-muros) et la superficie de la ville : 177 km2 … pas mal plus grand que Paris, mais 3 fois moins de monde. Une trentaine de grands quartiers composent la ville, mais ceux se situant sur le trajet de mon futur travail sont les quartiers du Nord-Ouest, à proximité de la Red Line : Dupont Circle, Woodley Park, Adams Morgan, Cheevy Chase… Des noms qui deviendront familiers avec le temps, une vie qui deviendra la mienne.

Tiens, ça me rappelle quelque chose…

« Quand on arrive dans une ville on voit des rues en perspective. Des suites de bâtiments vides de sens. Tout est inconnu, vierge. Voilà, plus tard on aura habité cette ville, on aura marché dans ces rues, on aura été au bout des perspectives, on aura connu ces bâtiments, on aura vécu des histoires avec des gens. Quand on aura vécu dans cette ville, cette rue on l’aura prise dix, vingt, mille fois. Au bout d’un temps cela vous appartient parce qu’on y a vécu. » (L’auberge espagnole, Xavier).

Daphné


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s