Movies, food and Groundhog day

Je n’ai jamais particulièrement souhaité vivre aux Etats-Unis. Y voyager pourquoi pas : New York, San Francisco, le grand Canyon, comme tout le monde ou à peu près… Mais ce pays n’était pas placé très haut sur la liste des endroits que j’avais envie de visiter sur cette planète. Quant à m’y installer

Et pourtant, dévorant une quantité excessive de films américains et de séries US, la culture américaine a toujours été très intrigante pour moi et j’aime en apprendre davantage sur chaque coin de cet immense pays. Bliss m’a amenée au Texas, dans la petite ville de Bodeen où l’on s’ennuie ferme. Hart of dixie (on ne juge pas), m’a enseigné les coutumes « dixies » de petites villes d’anciens états confédérés d’Amérique comme l’Alabama. J’ai fait la route du nouveau Mexique à la Californie dans le van de Little Miss Sunshine. parcouru le Mississipi grâce aux frères Coen, roulé en décapotable à Los Angeles avec Entourage et Californication, suivi Dexter dans une cabane dans les Everglades (Floride), comploté dans les Hamptons avec Revenge, et me suis pris la tête en déambulant dans le New York de Woody Allen.

Au final, je n’ai jamais mis les pieds aux Etats-Unis et m’apprête à y poser mes valises pour plusieurs années. Ma connaissance de ce pays se limitant à des œuvres de fiction et aux séquences d’actualité internationale, je m’attends à quelques surprises …

Ce que j’appréhende en particulier : la « gastronomie » ! Entendus dans toute bonne série qui se respecte : Burritos au petit-déjeuner, fritatas, cheesecakes, pumpkin pies, macaroni au fromage, nachos, tacos, et pizzas au pepperoni dégoulinantes de cheddar …

Alors certes, j’aurai d’ici là été contrainte et forcée d’arrêter l’association pain/fromage/vin, mais cela ne suffira pas à empêcher mon taux de cholestérol et l’aiguille de la balance de passer dans le rouge avec ce type de régime alimentaire. Estelle, une bloggeuse française expatriée aux USA, a publié un livre intitulé « Guide de survie alimentaire aux Etats-Unis », qui je le sens va être d’utilité majeure.

guide

Ma date d’arrivée aux USA est à présent connue. J’ai franchi chaque étape décrite par Maud dans son post le-debut-dune-nouvelle-vie-formalites-et-preparatifs, ne me reste que le RDV à l’ambassade des Etats-Unis à Paris pour faire mon Visa. Départ de Paris le 30 Mars, 1er jour de travail le 4 Avril. Je m’impatiente, et commence à vraiment saturer de ces formalités administratives. L’appréhension monte parfois, je la fais redescendre en en apprenant toujours davantage.

Je connais déjà le sujet du premier post que je ferai là-bas : je vais arriver à Washington durant le « National Cherry Blossom festival » qui se déroule du 20 Mars au 17 Avril. On y célèbre l’éclosion des fleurs des cerisiers japonais, et avec cela l’arrivée du printemps. Les images de Washington couvert de rose pale sont magnifiques…

Un printemps qui sera précoce cette année, selon les prédictions de « Punxsutawney Phil » ! En effet, le 2 Février dernier, jour de la Chandeleur en France mais de la marmotte ou « groundhog day » aux USA, le célèbre rongeur est sorti sans craindre son ombre de son terrier, en Pennsylvanie. Si vous n’avez jamais vu « Un jour sans fin », plus d’infos ici : http://www.usatoday.com/story/news/2016/02/02/shadow-knows-furry-forecaster-punxsutawney-phil-predicts-early-spring/79684842/

Daphné


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s