Des nouvelles de DC

Cela fait bien longtemps que nous n’avons rien publié sur le blog. Bientôt deux mois à vrai dire…

La raison numéro une est certainement liée à cette phase d’excitation propre à l’arrivée aux USA qui s’en est allée, nous pensons beaucoup moins à raconter nos péripéties. La seconde, qui va de pair avec la première, est que notre quotidien s’emplit à présent de toutes sortes d’évènements, soirées barbecue et autres journées à la plage, le temps passant ainsi à toute allure. Les longues soirées d’hiver sont sûrement plus propices à la rédaction. Notre compte Instagram lui, en revanche, commence à se charger de photos, alors que nous tentons de saisir l’instant et de partager ce que nous avons sous les yeux.

Il fait extrêmement chaud et lourd à DC : 35 degrés en journée, 31 le soir, avec des pourcentages d’humidité dépassant les 70% très régulièrement – on évite donc tout mouvement inutile. On s’habitue à passer d’une chaleur étouffante à la fraîcheur de l’air conditionné, auquel il est impossible d’échapper : maisons, boutiques, labo, taxis, l’A/C est omniprésent, et on finirait presque par l’apprécier dans la moiteur de ce mois de juillet. Les touristes ont pris la ville d’assaut, et le jeu des chassés croisés a commencé. Washington s’est vidée de ses habitants durant le weekend du 4 Juillet – le 4 Juillet est la fête nationale « Independence day » qui célèbre la déclaration d’indépendance des Etats-Unis vis-à-vis du Royaume Uni qui a eu en 1776–, week-end de trois jours où le reste des Etats-Unis se précipite dans la capitale pour assister au discours du président, aux parades et au feu d’artifice. Le Vermont, le Maine, le Rhode Island et la Pennsylvanie, états du Nord-Est des USA, sont des destinations de prédilection pour fuir la chaleur et profiter de baignades en bord de lac ou de l’océan. Les autres week-ends, on teste les piscines extérieures de DC ou, si possible, on sort de la ville pour aller à la plage sur le littoral du Delaware (Ocean city) ou en Virginie (la région de Chesapeake). Le parc naturel national de Shenandoah, à environ 1h30 de Washington, est également favorable à la détente et au rafraichissement avec ses chalets à louer, ses campings et ses nombreuses cascades ; de belles randonnées y sont possibles.

Samedi dernier, je me suis rendue avec trois copines du côté d’Annapolis, dans le Maryland, pour profiter d’un après-midi à la plage. Après une heure de trajet entre Washington et Annapolis, nous avons pris un gros bol d’air en parcourant, en jeep toutes fenêtres et toit démontés, le pont de la baie de Chesapeake qui sépare la côte Baltimore–Annapolis d’une grosse péninsule contenant l’état du Delaware ainsi qu’une partie du Maryland. De cette péninsule se détache encore une petite presqu’île, Kent Island, dans la baie de Chesapeake, où la vie prend instantanément un air de vacances.

Screen Shot 2016-07-11 at 12.00.59 PM

Et en zoomant :

Screen Shot 2016-07-11 at 12.00.19 PM.png

Cette petite île de 80 km2 est d’ailleurs un lieu chargé d’histoire, et dont le patrimoine a été majoritairement sauvegardé malgré l’ouragan Isabel. Certains bâtiments sont classés au registre national des lieux historiques, tels que la vieille poste de Stevensville ou la gare. Le contraste s’établit donc avec les zones plus récentes telles que les restaurants de poisson et fruits de mer (on en trouve partout le long des côtes américaines, mais le maryland est particulièrement réputé pour son « crab cake » et ses homards).

La plage à laquelle nous nous sommes rendues était privatisée par un restaurant et quelques paillotes abritant bars et snacks. Il faut savoir que l’américain boit de l’alcool à n’importe quelle heure de la journée (notamment pendant le brunch) et qu’il y a donc davantage de monde installé au bar à boire des cocktails que sur les serviettes de plage et les transats. Ceux qui n’ont pas réussi à trancher boivent leur cocktail directement dans l’eau (si si !) ou allongés sur leur transat. En bonne bretonne plutôt habituée aux grandes plages de sable fin en toute tranquillité, je ne suis pas spécialement familiarisée avec 80dB de musique sur la plage, ambiance club Med, ni aux conversations bruyantes des américains (surtout les américaines, mais j’y reviendrai dans un autre article), et pourtant cette petite plage avait des airs de paradis.

IMG_0207

IMG_0206.JPG

IMG_0202.JPG

A la fin de cette journée, nous nous sommes arrêtées à Annapolis sur la route du retour pour y manger dans l’un de ces restaurants de fruits de mer. Annapolis, capitale du Maryland et ancienne capitale des Etats-Unis, est une petite ville côtière abritant l’académie navale nationale. Son architecture de type géorgienne attire les touristes et n’ayant pas eu moi-même l’occasion d’y passer beaucoup de temps je compte y retourner prochainement. En attendant voici quelques photos de la ville.

annapolis-003.jpgCrédits : kingofwallpapers.com

635986619340511821-1157209195_ThinkstockPhotos-477104988.jpgCrédits : www.theodysseyonline.com

1400-annapolis-md-boats.imgcache.rev1389291715111.web.jpg

Crédits : travel.aarp.org

Horn-Point-Harbor-website-version-0865.jpg

Crédits : hornpointharbor.com

Le prochain récit de mes aventures, dans un ordre non chronologique : mon voyage à San Diego, Californie.

Daphné

 


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s